26.03.2019

Interview du mois - Shaheel MOHAMED SALY

Sixième volet de nos interviews du mois avec Shaheel Mohamed Saly, joueur de Régionale 1

Bonjour Shaheel, tout d’abord, peux-tu te présenter ?

Bonjour, je m’appelle Shaheel, j’ai 19 ans. Je suis classé 17 et je suis au club depuis maintenant quatre saisons.

 

Comment as-tu commencé le tennis de table ?

J’ai commencé à jouer au tennis de table au parc avec mes parents à l’âge de 6 ans. J’aimais bien mais c’était juste pour m’amuser avec eux. Un jour, un adhérent du club de Vanves m’a vu jouer au parc et m’a proposé de m’inscrire au club. J’ai ensuite commencé en loisir et je suis très vite passé dans le groupe compétiteur.

 

Pourquoi es-tu venu à l’EPI ? Qu’est-ce qui te plaît au club d’Issy ?

Je pense avoir fait le maximum par rapport aux moyens proposés par le club de Vanves. En effet, j’ai été le premier du club à être monté en régionale et j’étais régulièrement sélectionné pour les stages avec le département, ce qui me permettait de m’entrainer avec les meilleurs joueurs du 92.

En quittant le club de Vanves, je souhaitais intégrer un grand club qui pouvait me proposer plus d’heures d’entrainement mais également plus de joueurs dès mon âge car à Vanves, je m’entrainais en grande partie avec les adultes.  

 

Comment jugerais-tu ton début de saison ?

Honnêtement, je n’ai pas très bien débuté la saison. Depuis, cela va mieux mais je trouve que je suis encore trop irrégulier. Après, je suis en positif depuis septembre donc ce n’est pas si mauvais. Mais je pense pouvoir faire encore mieux !

 

Quels sont tes objectifs à court et long termes, individuels et collectifs ?

Collectivement, l’objectif à court terme est de nous maintenir en R1. Nous sommes tous en progression. À long terme, on espère monter en nationale et je pense que mes coéquipiers souhaitent la même chose.

A titre individuel, j’aimerais terminer l’année avec au moins 1800 points. Pour cela, j’espère trouver le temps de faire des tournois pour gagner davantage de points et pourquoi pas être 19 à la fin de l’année. Mon objectif à long terme est de devenir numéroté français.

 

Comment juges-tu ta marge de progression ? Sur quoi dois-tu encore progresser ?

Je pense qu’il me reste une marge de progression assez importante, j’ai seulement 19 ans et je peux encore m’améliorer. Je dois absolument être plus régulier.

 

As-tu des modèles dans le ping ?

Timo Boll. Il a un comportement exemplaire, un palmarès exceptionnel et un très beau jeu. 

 

Quel est ton meilleur souvenir pongiste ?

Cela reste mon année en cadet 2, quand je suis monté en Nationale 2 aux individuels et quand j’ai été sélectionné au Bernard jeu régional. J’ai fini 3ème avec deux grosses performances contre des joueurs qui sont aujourd’hui numérotés 400 français.

Propos recueillis par Grégoire Allain.