31.07.2019

Interview de l'été - Martin ALLEGRO

Neuvième volet de nos interviews avec Martin Allegro, nouveau joueur de notre équipe de Pro B Messieurs pour la saison 2019-2020

 

Bonjour Martin, tout d’abord, peux-tu te présenter ?

Bonjour, je m'appelle Martin Allegro, j’ai 23 ans, je suis en équipe nationale belge depuis 4 ans. Je suis 117e au classement mondial.

 

Comment as-tu commencé le tennis de table ? Peux-tu nous décrire un peu ton parcours ?

J’ai commencé le tennis de table à 7 ans, grâce à mon père qui tient un club. J’ai joué dans ce club jusqu’à mes 16 ans. Après deux années en Super Division Belge, j’ai décidé de partir à l’étranger. Je suis arrivé en France, à Elancourt puis à Issy où j'ai joué deux saisons en Nationale 1. J’ai ensuite eu la chance de pouvoir évoluer dans l’équivalent de la Pro B allemande pendant deux saisons ainsi qu'une saison en 1ère Bundesliga.

 

Pourquoi avoir choisi de revenir à l’EPI ?

Après une saison difficile en 1ère Bundesliga, je voulais repartir sur de bonnes bases. Je suis entré en contact avec le club, et le projet sportif ainsi que l’état d’esprit de l’équipe concordait parfaitement avec mes attentes.

 

Tu t’entraînes en Belgique, comment vas-tu concilier tes entraînements, tes compétitions internationales et tes matchs pour Issy ?

Le planning sera chargé, mais c’est déjà le cas depuis quelques saisons ! Il est important de faire une bonne programmation de la saison pour rester régulier et compétitif. Je suis justement en train de préparer tout ça... Dans la pratique, je vais revenir à l’EPI pour les matchs et rester sur Paris quand les matchs seront rapprochés.

 

Quels sont les objectifs, individuels et collectifs pour la saison prochaine à Issy ? Et sur le plan international ?

Alors, pour mes objectifs, je viens avec l'objectif de remplacer Hampus Nordberg. J’espère avoir des stats aussi bonnes que les siennes, ou au moins terminer dans les meilleurs performeurs de la division.

Au niveau collectif, je pense que le niveau de la Pro B va être plus élevé cette année. Mais restons optimiste, il faut essayer de jouer le titre ! 

Au niveau international, j’espère intégrer le top 100 mondial le plus rapidement possible.

 

As-tu des modèles dans le ping ?

En tant que belge, c’est bien évidemment Jean Mi (Jean-Michel Saive). J’ai la chance de pouvoir régulièrement échanger avec lui. C’est forcément très enrichissant.

 

Pour finir, quel est ton meilleur souvenir pongiste ?

Mes deux meilleurs souvenirs sportifs sont mes deux meilleures victoires : contre Pär Gerell (27e mondial à l’époque) et contre Andrej Gacina aux derniers championnats d'Europe (48e mondial).